Retour

Actualité des Prestataires Labellisés

HELMA INTERNATIONAL

Traitement des augmentations individuelles - expatriation, 29/07/2021

 

Bonjour,

Voici quelques conseils  concernant  le traitement des augmentations pendant la période d'expatriation.


Il faut savoir que si la détermination du salaire brut de l'expatrié se fait selon une approche « host-based » ( à savoir déterminée selon les grilles du pays d’accueil) , il est clair que l’expatrié sera généralement intégré à l’enveloppe du budget annuel d’augmentations salariales prévue par la Business Unit de son entité d’accueil. 

Pour autant, ne jamais réviser le salaire brut de référence pendant l’expatriation représente une réelle difficulté au niveau RH/C&B lors du retour l’expatrié dans son pays d’origine puisque sa rémunération sera totalement  décorrélée des augmentations dont il aurait pu bénéficier s’il était resté dans son pays d’origine pendant la durée de son expatriation. De plus, une révision du salaire de l’expatrié au moment de son retour ne pourra être que limitée, si elle n’est pas intégrée en amont dans le budget de la business unit du pays d’origine qui l’accueille lors de son retour. Ainsi,nombreuses sont les sociétés qui pratiquent des augmentations du salaire brut de référence de manière annuelle, ce qui non seulement facilite la réintégration du salarié à son retour mais lui permet  également de bénéficier de droits à la retraite ou en matière de chômage en lien avec un salaire, certes théorique, mais beaucoup plus en lien avec la réalité de  l'évolution de sa rémunération. 

Les méthodes de calcul de l’augmentation du salaire brut de référence diffèrent selon les sociétés, l’essentiel étant que le service de mobilité internationale travaille en étroite collaboration avec le service C&B afin d’intégrer la méthode de calcul choisie dans une pratique standard pour l’ensemble du personnel expatrié.


Lorsque la rémunération a été déterminée selon une approche« home-based », les augmentations annuelles de l’expatrié seront généralement intégrées dans les budgets du pays d’origine, mais ceci de manière purement théorique puisque c’est la filiale d’accueil qui porte les coûts de la masse salariale de l’expatrié. Ainsi, il faudra prévoir une règle permettant d’établir une corrélation entre la performance de l’expatrié, le pourcentage de son augmentation dans le pays d’accueil et celle auquel il pourrait prétendre dans son pays d’origine afin de faire évoluer son salaire brut de référence de manière cohérente de manière à ce que la rémunération de l’expatrié s’intègre facilement aux grilles du pays d’origine au moment de son retour.

Helma pourra vous accompagner sur ces différentes méthodes de révision du salaire brut de référence, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour vous offrir une navigation adaptée, notre site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

En savoir plus

J'ACCEPTE