Retour

Actualité des Prestataires Labellisés

AGS FRANCE

Brexit : n’attendez plus, 24/11/2020

 

Depuis le 31 janvier 2020, les 66 millions de Britanniques ont quitté officiellement l’Union européenne du fait du Brexit. Un moment historique, qui entraîne des bouleversements profonds, notamment en termes de mobilité pour les entreprises. 


Droits de douane, frontières, voyages, entrée dans le pays…Le Brexit vient rebattre toutes les cartes de la géopolitique entre le Royaume-Uni et l’Union européenne depuis la fin janvier2020. Pour permettre aux citoyens britanniques et européens ainsi qu’aux entreprises de s’organiser en fonction des nouvelles règles en vigueur, une période de transition a été instaurée jusqu’au 31 décembre 2020. 


Et les enjeux sont conséquents outre-Manche, mais aussi dans le reste de l’Europe parce qu’au 1erjanvier 2021, les relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ne seront plus les mêmes. Le Brexit remet par exemple en question la libre circulation des travailleurs. 


Pour se préparer à cette prochaine phase, le gouvernement français met à disposition des entreprises françaises des mesures et des ressources pour bien gérer ce nouveau contrôle aux frontières tant pour la circulation des biens et services, que pour les personnes.


La migration de la City


Du côté du Royaume-Uni, la City a déjà commencé sa migration sur le continent, rapporte le sitede RTL. Début 2020, pas moins de 136 entreprises britanniques avaient déjà traversé la Manche pour s’installer en France, notamment dans la banque et la finance, selon les chiffres de ChooseParis region, guichet unique ouvert par l'État, la Région et la Ville de Paris. En effet, après la mise en place du Brexit, il sera plus difficile et plus coûteux pour les entreprises de gérer les flux financiers entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. 


Et la tendance des mouvements d’entreprise vers l’Hexagone devrait être à la hausse avec l’approche de l’échéance du 1er janvier prochain. Une aubaine économique pour la France, pays d’Europe le plus attractif pour les investissements en 2019 selon Ernst& Young, et notamment pour la région parisienne qui apparaît jusqu’ici comme la grande gagnante du Brexit au sein des capitales financières européennes, devant Francfort et Amsterdam. La région Île-de-France et notamment Paris-Saclay entend par exemple essayer d’attirer quelques-uns des170 000 scientifiques britanniques. 


Des relocalisations lourdes


« Mais les choix de relocalisation des entreprises de l’Angleterre vers la France s’accompagnent de démarches lourdes en termes de mobilité, qu’il faut anticiper, affirme Sophie Lucas, Directrice Générale AGS France. Outre le nécessaire déménagement de locaux, les entreprises jusqu’ici localisées outre-Manche doivent donc penser aussi aux rapatriements de leurs collaborateurs et de leurs familles, et faciliter leur arrivée en France ou dans l’Union européenne ». 


Dossier d’immigrations, recherche de logements, d’écoles, homologation des véhicules, rapatriement des animaux, législation, impact RH sont autant de démarches que les entreprises doivent gérer et qu’elles peuvent déléguer à des organismes spécialisés. 


Des accompagnements pour tous


Qu’il s’agisse de multinationales disposant déjà de programmes de mobilité interne ou d’entreprises de taille intermédiaire qui cherchent un accompagnement sur-mesure, les acteurs du secteur de la mobilité comme AGS Relocation sont là pour répondre à leurs sollicitations et ainsi devenir de vrais partenaires dans la réussite de leur projet de mobilité. Ces solutions 360° facilitent cette transition et garantissent une mobilité des personnes dans les meilleures conditions possibles pour une plus grande sécurité des collaborateurs comme des entreprises. 

Pour vous offrir une navigation adaptée, notre site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

En savoir plus

J'ACCEPTE