Accueil > Prestataires Labellisés > Procédure de labellisation

Procédure de labellisation

1ère étape :

Dossier de labellisation envoyé par le prestataire-candidat comprenant :

  • 8 recommandations d’entreprises dont 6 au moins sont adhérentes au Cercle Magellan,
  • Présentation de la société ;
  • Une présentation détaillée des services ;

    • l’ancienneté,
    • les spécificités des services liés au (x) champ (s) de labellisation,
    • ses atouts,
    • son référentiel-clients,
    • ses pays de présence,
    • son appartenance à des réseaux professionnels,
    • l’innovation de service via ses outils ou sa méthodologie,
    • la détention d’éventuels autres labels, accréditations, prix, etc,
    • les normes de qualité obtenues.

2ème étape :

1/ Une enquête téléphonique est menée auprès des 8 entreprises qui recommandent le prestataire-candidat. 

Les critères de satisfaction suivants sont alors vérifiés : 

  • le relationnel-client ;
  • la réactivité ;
  • le respect des délais ; 
  • le positionnement par rapport aux concurrents.

2/ Chaque champ de labellisation est rattaché à un club d'expertise. Nous interrogeons également la communauté métier concernée par cette labellisation. 

Les critères de satisfaction seront notés sur un barème de 1 à 5. Une moyenne générale de 3 est exigée. Toutefois, toute note de 1 obtenue sur l’un des critères est rédhibitoire.

3ème étape :

À l’issue de l’étude du dossier et des 2 enquêtes, la décision finale de labellisation revient au Comité de Pilotage et Développement, constitué d’un collège de représentants des adhérents du Cercle Magellan.

Le label est accordé pour une année civile et pour un seul champ de labellisation. Si le prestataire-candidat offre plusieurs lignes de services, il peut postuler sur plusieurs champs de labellisation moyennant un nouveau processus de labellisation (dossier + enquêtes).

Maintien de la qualité et processus de « re-labellisation »

Afin de s’assurer du maintien de la satisfaction des adhérents, une enquête discrétionnaire est menée chaque année. Suite à l’enquête, le Comité de Pilotage et de Développement décide du renouvellement de la labellisation de chaque prestataire :

  • En cas de retours positifs de l’enquête, le CMQL est réattribué.
  • En cas de retours négatifs trop nombreux, le maintien du label est remis en cause. La décision finale du Comité de Pilotage et Développement est sans appel.

Par ailleurs, afin d’assurer un maintien de qualité, les prestataires labellisés doivent soumettre un nouveau dossier de labellisation (processus identique à l’entrée) par champ, tous les 3 ans. 

 

 

Pour vous offrir une navigation adaptée, notre site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

En savoir plus

J'ACCEPTE